Une construction typique

Le village de Saint-Véran et les hameaux qui en dépendent sont reconnus par leur charme d'antan bien préservé. Ils n'ont en effet pas connu les affres de la guerre comme Abriès et Ristolas, qui eux, furent bombardés et perdirent leur caractère. Le cœur de village a très bien été conservé, et même bien mis en valeur par la municipalité. En vous promenant dans le cœur village, vous pourrez observer les anciennes maisons traditionnelles et certaines photos anciennes en noir et blanc prises au XXième siècle.

 
fuste.jpg

Son bardage en mélèzes, ses fustes et son balcon

Le bardage en mélèzes et les fustes (fûts de mélèze empilés et entrecroisés aux angles) recouverts de bardeaux sur plusieurs étages signe l'aspect typique de ces constructions :

  •  fenière/fenil juste au-dessus de l'étable où est stocké le foin
  • les balcons extérieurs, généralement orientés Sud, pour faire sécher les récoltes à l'abri de la pluie
  • la grange et les greniers à fourrage ouverts en bois, où l'on stockait aussi jadis les autres récoltes telles le seigle

 Enfin un large toit en bardeaux de mélèze protège l'habitation, y compris les balcons

 

Son soubassement, l'étable

Le soubassement en pierre abrite l'étable. Ses murs épais (50-70 cm) et ses petites fenêtres protègent du froid

fuste-soubassement.jpg

Le "Caset"

Un bâtiment adjacent annexe appelé "le Caset", construit en pierre et recouvert de lauze de schiste, utilisé principalement l'été.

caset.jpg

 
IMG_0198.JPG

Une construction ingénieuse

Sa construction est ingénieuse, la maison a une triple fonction : maison, écurie pour les animaux, stockage des récoltes.

Tout est à portée de main, pas besoin de se perdre en hiver dans la neige.

 L'hiver, au rez de chaussée, la famille vit dans l'étable auprès des bêtes et chacun profite de la chaleur de l'autre et l'air chaud remonte pour sécher les récoltes stockées dans les étages supérieurs.

L'été, la famille occupe le caset attenant au corps principal de la maison.

Les maisons dans le village sont espacées pour réduire le risque de propagation d'incendies.